Certains annonceurs quittent Facebook après les scandales de la vie privée

"Tout ce qui concerne Cambridge Analytica a été une grosse perte pour moi", a déclaré David Reischer. "Je me soucie de la vie privée, et je pensais que c'était dégoûtant de ce qu'ils avaient fait. Nous avons dit: 'Ne courons plus les publicités Facebook pendant un moment.' Je pense que beaucoup de gens comme moi vont rester les bras croisés et ne pas dépenser notre argent avec eux tant qu'ils n'auront pas changé leur politique de confidentialité. "

Ce ne sont pas que de petites entreprises de logiciels et des magasins familiaux.

Mozilla, le créateur du navigateur Firefox, a considérablement modifié son budget publicitaire en raison des retombées de Facebook. Mozilla, qui est en concurrence avec Google, Microsoft et Apple sur le marché des navigateurs Web, a reconnu une déconnexion dans la manière dont Facebook traite les données des utilisateurs et les attentes de ces utilisateurs pour leurs données, a déclaré Jascha Kaykas-Wolff, directeur du marketing de Mozilla.

Kaykas-Wolff a déclaré que Mozilla disposait d'un budget à sept chiffres avec Facebook et qu'il espérait utiliser à nouveau ses canaux de publicité, mais cela ne se produira pas tant qu'il n'y aura pas de "changements systémiques importants dans la manière dont Facebook traite ses clients".

Mozilla s’est tourné vers d’autres sites Internet à des fins publicitaires et a organisé des événements hors ligne régionaux.

"Je suis heureux de dire que la performance de notre organisation n'a pas diminué en raison de notre décision", a déclaré Kaykas-Wolff. "Lorsque nous avons pris cette décision, nous savions que nous devions travailler plus dur car Facebook avait été un canal très performant."

D'autres entreprises disent qu'elles quittent Facebook parce que les publicités ciblées ne fonctionnent plus aussi bien ou à cause de problèmes dans la manière dont Facebook détermine et communique ce qui est acceptable.

Approyo, qui héberge et gère le logiciel SAP pour ses clients, a arrêté la publicité sur Facebook l'année dernière et transféré une part plus importante de son budget sur Google après le mécontentement grandissant suscité par la performance des publicités ciblées diffusées sur le réseau social.

Le PDG d’Approyo, Christopher Carter, estime que sa société, basée dans le Wisconsin, a dépensé "quelques milliers de dollars par mois sur Facebook". Parce que son entreprise fournit des services de niche à un public plus technique, elle se concentre également sur la création de contenu à partager avec les abonnés sur Twitter et LinkedIn.

"Nous n'avons aucune publicité sur les propriétés de Facebook pour le moment et, pour être honnête, je ne les ai même pas fait évaluer en 2019", a déclaré Carter. Les scandales n'ont certainement pas aidé. "Cela me rappelle au fond de l'esprit que cette société n'est pas digne de confiance et que je ne veux tout simplement pas faire affaire avec elles", a-t-il déclaré.

Written by yikyak