mars 2, 2021

Yik Yak

Forum

Facebook: ami ou ennemi du marketing?

Temps de lecture 7 mn

Peu importe la plate-forme sociale, Facebook est toujours un chef de file dans le domaine. En tant que tels, les agents immobiliers et les consommateurs se ruent sur le site pour diverses raisons. En fait, selon les chiffres du Centre de recherche Pew publiés en 2019, 68% des Américains l'utilisent régulièrement, et 74% d'entre eux l'utilisent quotidiennement.

Cependant, les statistiques d'utilisation stupéfiantes de Facebook ne sont pas la raison pour laquelle la société fait les gros titres ces jours-ci. Sa domination s'accompagne d'un examen minutieux et de préoccupations en matière de vie privée, comme en témoignent les nombreux voyages effectués par les dirigeants de Facebook pour témoigner à Capitol Hill au cours des douze derniers mois.

Plus récemment, en mars, le département américain du Logement et du Développement urbain a accusé Facebook d’avoir enfreint la Loi sur le logement équitable en restreignant l'accès aux annonces liées au logement sur la plateforme. La loi interdit la discrimination dans le logement et les services liés au logement – y compris les publicités en ligne – fondée sur la race, la couleur, l'origine nationale, la religion, le sexe, le handicap et le statut familial.

"Facebook discrimine les personnes en fonction de leur identité et de leur lieu de résidence", a déclaré le secrétaire du HUD, Ben Carson, dans un communiqué accompagnant les accusations. "Utiliser un ordinateur pour limiter les choix de logement d'une personne peut être aussi discriminatoire que de claquer une porte au visage d'une personne." Facebook n'a pas répondu à l'accusation et elle n'a pas encore été entendue par un tribunal, mais c'est certainement un cas important pour agents et courtiers à surveiller.

Commencer la conversation

En attendant, que fait un praticien de l'immobilier qui utilise la publicité payée sur Facebook? Kyle Morrison – un stratège des médias sociaux de Thrive, une agence de marketing numérique basée à Arlington, au Texas – a déclaré que les agents qui ne s'inquiètent que des difficultés que cet examen approfondi apporte à leurs stratégies publicitaires échouent. "Il existe une tonne de restrictions en matière de publicité liées au logement équitable, mais se focaliser sur la manière dont elles rendent le travail d'un agent plus difficile sur Facebook est une vision étroite et égoïste", a-t-il déclaré. "Le but des médias sociaux n'est pas seulement de vendre, mais de créer une communauté."

Du côté de la liste, cela peut également être un moment d’enseignement pour les vendeurs et les autres personnes avec lesquelles vous êtes en interaction dans vos tâches de marketing. «Si vous avez un client qui vous demande de sortir des sentiers battus pour commercialiser une maison, défendez ses désirs et ses besoins dès que cela empiète sur les protections de logement équitables», a déclaré Nobu Hata, directeur de la communication auprès de l’industrie. «Informez-les que le marketing incorrect d'une maison a des conséquences, car ils peuvent également être victimes d'infractions équitables en matière de logement. Les agents immobiliers ont une vocation plus élevée et un code d'éthique non seulement pour eux-mêmes, mais également pour les clients qu'ils servent. ”

Hata a ajouté que l’ignorance n’était pas une excuse pour faire appel à des fournisseurs tiers tels que Facebook et d’autres plateformes sociales. Il conseille régulièrement aux agents de confirmer que leurs fournisseurs sont au courant de la loi sur le logement équitable et qu'ils suivent l'évolution de son application.

Prêt pour les retombées

Ce qui se passera avec le procès HUD reste à voir. À certains égards, le mal est déjà fait; Une presse négative sur Facebook en tant qu'entreprise, associée à un déluge de publicités, a fait perdre à certains consommateurs leur confiance dans la plateforme sociale. Mais ce moment peut s'avérer être l'occasion idéale pour ceux qui tentent de se frayer un chemin à travers le bruit de Facebook.

«Les marques locales ou régionales ont une énorme opportunité de gagner la confiance en s’appuyant sur leurs valeurs, en étant réactif ou accueillant envers les utilisateurs de leurs pages. La clé est d'être authentique », a déclaré Morrison. «Beaucoup trop d'entreprises sont actives sur les médias sociaux simplement pour être actives sur les médias sociaux. Pour des secteurs comme l'immobilier, un contenu réfléchi et des graphismes de qualité vont un long chemin. "

La touche personnelle

Helen Nguyen, agent de Point Honors & Associates, agents immobiliers et présidente du chapitre d'Atlanta de l'Asian Real Estate Association of America utilise un profil personnel et professionnel sur Facebook et commence tout juste à explorer la publicité payée sur le site.

Pour elle, l'authenticité est l'objectif. «Mon contenu ne se limite pas à l'immobilier 24/7. Je le personnalise et le rend moins robotique. Mes partisans voient ce que je fais dans la vie, mais aussi comment je suis en tant que personne », a-t-elle déclaré. «Cela me permet de rester en contact avec mes clients et clients potentiels. Je l’aime parce que c’est gratuit. Quoi qu'il en soit, j'utilise les médias sociaux au quotidien, pourquoi ne pas les utiliser pour mon entreprise?

L'agent de Miami, Evelyn Alfaro de The Levy Group chez EWM Realty International, a déclaré que son équipe et elle adoptaient une approche similaire. Elle a déclaré qu'ils considéraient ce type de publicité comme la voie de l'avenir et se concentraient sur la création d'interactions bidirectionnelles sur Facebook. «Il ne s’agit pas que de poster. Nous consacrons également du temps à écrire aux personnes qui commentent nos articles et prenons également le temps d’aimer et de commenter leur contenu », a déclaré Alfaro. "La chose la plus importante est de rester engagé avec les partisans."

Lier les efforts sociaux aux objectifs de l'entreprise

Pour Amber Kuhl, directrice générale de The Collection Real Estate de JLA Realty à Houston, un mélange de publicités payantes et non payées a bien fonctionné pour elle jusqu'à présent. «Mon domaine est incroyable en termes de partage et d’interaction avec mes publications, ce qui est extrêmement utile», a déclaré Kuhl. «J'aime également utiliser des publicités ciblées, avec des objectifs spécifiques, en fonction de mes besoins spécifiques pour mon entreprise à ce moment-là.»

Elle a déclaré qu’il était important que les agents disposent d’un plan marketing divers auquel ils s’engagent sur une longue période. «L’immobilier n’est pas une activité rapide pour réussir. Il nécessite beaucoup de formation, d’apprentissage et d’investissement – à la fois en temps et en argent. Pour moi, des choses comme les publicités sont l’un des principaux moyens d’ajouter à mon portefeuille publicitaire », a déclaré Kuhl.

Pour Youseline St. Fleur de William Raveis Real Estate basée dans l’Est du Massachusetts, les publications boostées sur Facebook valent chaque centime gagné, ce qui représente une nette amélioration par rapport à la prospection en ligne traditionnelle. «Lorsque j'ai commencé dans l'immobilier, j'ai beaucoup investi dans une plateforme de génération de leads pour sites Web externes, ce qui a donné des résultats très décevants. Le marketing via les médias sociaux s’est avéré beaucoup plus efficace et m’a aidé à constituer rapidement une base solide de vendeurs potentiels sur le marché », a-t-elle déclaré. "C’est un moyen très rentable d’obtenir de la visibilité, de développer ma base de données et d’obtenir de nouveaux clients."

St. Fleur exclut uniquement les agents immobiliers et les courtiers lors du paiement d’annonces ciblées. Elle essaie de gérer un large réseau et se concentre sur l’information.

Un conseiller de confiance dans un environnement problématique

La communication de l’information est également un impératif pour Nancy Cirje, courtier en chef et propriétaire du Royal Start Realty Group à Chicago. Elle se concentre sur le développement de contenu en tant que moyen de renforcer la confiance et d'aider à contrer certaines des informations trompeuses auxquelles les consommateurs ont accès en étant une source fiable. Elle paye actuellement des annonces mettant en avant les ventes récentes de sa société.

«Partagez ce que vous savez, vos expériences (bonnes et mauvaises) et soyez relatable. Il n’ya pas que des millions de dollars et de jolies images. C’est un travail très, très difficile où vous devez porter plusieurs chapeaux et où la lutte est réelle », a déclaré Cirje. "Partagez et soyez un coup de main pour ceux qui sont dans le besoin avec de bons conseils."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revoir l'actu récente

Copyright © All rights reserved. | YikYakForum