mars 1, 2021

Yik Yak

Forum

HESTA s'engage pour 1,4 milliard de dollars en faveur du changement chez les géants des médias sociaux

Temps de lecture 2 mn

Le gouvernement australien a réagi en adoptant de nouvelles lois strictes imposant aux dirigeants des médias sociaux jusqu'à trois ans de prison et à des amendes s'élevant à des centaines de millions de dollars pour leurs sociétés qui ont omis de supprimer assez rapidement les contenus "abominables" de leurs sites Web.

"Il est inacceptable qu'en 2019 des entreprises de médias sociaux fournissent des excuses sur ce qu'elles peuvent et ne peuvent pas faire."

– Debby Blakey

La coalition de 44 fonds souhaite finalement que Facebook, YouTube et Twitter proposent des solutions techniques pour empêcher le téléchargement et la diffusion de contenu préjudiciable.

"Ce sont des entreprises qui font un travail incroyable en exploitant des données et des idées incroyables et en exploitant leurs utilisateurs. C'est vraiment bien de les leur redire et de leur dire ce qu'ils peuvent faire pour avoir une solution basée sur la technologie afin d'éviter téléchargements de contenu préjudiciable ", a-t-elle déclaré.

"Si nous examinons cette situation particulière, il est inacceptable qu'en 2019 des entreprises de médias sociaux fournissent des excuses pour expliquer ce qu'elles peuvent et ne peuvent pas faire.

Toute campagne menée par des investisseurs impliquant Facebook se heurte à un défi immédiat dans le pouvoir du fondateur, Mark Zuckerberg, de bloquer les résolutions des actionnaires. Le directeur général et président de Facebook parle pour environ 60% des actions avec droit de vote de la société de médias sociaux.

Cependant, Mme Blakey a déclaré que le poids de l'argent derrière la coalition devrait faire prendre conscience à Facebook, Twitter et Google.

"Les réactions négatives de la communauté, si elles n'étaient pas prêtes à dialoguer avec un nombre aussi important de propriétaires d'institutions, cela serait très important", a-t-elle déclaré.

Menacer de se dessaisir ne faisait pas partie de la stratégie de HESTA.

M. Blakey a déclaré qu'il existait un consensus au sein de la communauté pour traiter ces problèmes et qu'en tant qu'investisseur, HESTA a la responsabilité d'appeler au changement.

"Nous sommes à la table en tant qu'investisseur à long terme … En restant investis, nous conservons une place à la table. Nous préférerions nous engager sur la question des attentes de la communauté et veiller à ce que les normes de sécurité élevées soient respectées plutôt que de nous dessaisir et s'en aller. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revoir l'actu récente

Copyright © All rights reserved. | YikYakForum