mars 5, 2021

Yik Yak

Forum

Le Royaume-Uni peut interdire les entreprises de médias sociaux sur les contenus toxiques, Marketing & Advertising News, ET BrandEquity

Temps de lecture 2 mn

Londres, les entreprises de médias sociaux, y compris Facebook, Instagram et Twitter, encourent de lourdes amendes ou une interdiction en Grande-Bretagne si elles ne parviennent pas à supprimer rapidement les contenus préjudiciables en vertu de nouvelles lois, qui seront dévoilées lundi, ont annoncé les médias.

Les nouvelles lois sur le devoir de vigilance pourraient même tenir les responsables de médias sociaux personnellement responsables du contenu terroriste et destiné aux enfants maltraités sur leurs plateformes.

Le ministre britannique de l'Intérieur, Sajid Javid, envisage des mesures pour bloquer l'accès des entreprises errantes aux utilisateurs britanniques, a rapporté dimanche le Telegraph.

Les entreprises de médias sociaux qui ne parviennent pas à assainir leur plate-forme pourraient être retirées des moteurs de recherche tels que Google.

Citant un document gouvernemental ayant fait l'objet d'une fuite, The Guardian a rapporté jeudi dans le cadre des nouveaux plans, un régulateur indépendant aura le pouvoir d'imposer des amendes substantielles aux entreprises qui ont manqué à leur devoir de prudence.

Cette décision intervient après le attentat terroriste néo-zélandais au cours duquel 50 personnes ont été tuées a déclenché un scandale mondial. La vidéo a été visionnée plus de 4 000 fois avant d'être supprimée. La vidéo a ensuite été partagée par millions sur d'autres plates-formes de médias sociaux, notamment Twitter et YouTube.

"Les discussions vitales au sein du G7 sur le contenu terroriste en ligne, en particulier après les horreurs de Christchurch. J'ai clairement indiqué que le prochain livre blanc Online Harms inciterait les entreprises de médias sociaux à assumer davantage de responsabilités. Une action plus importante au niveau mondial dans ce domaine", a déclaré le ministre britannique de l'Intérieur. dans un tweet jeudi faisant référence à l'attaque terroriste néo-zélandaise à Christchurch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revoir l'actu récente

Copyright © All rights reserved. | YikYakForum