Les matériaux utilisés dans l’impression 3D

L’impression 3D et l’usinage CNC sont compatibles avec une grande variété de matériaux, y compris les plastiques et les métaux. L’impression 3D est toutefois davantage axée sur le plastique, bien que cela évolue rapidement, grâce à des méthodes d’impression 3D plus économiques et plus abordables développées par des fabricants tels que 3D Systems ou Arcam.

Les plastiques les plus couramment utilisés en CNC sont l’ABS, le nylon (PA66), le polycarbonate (PC), l’acrylique (PMMA), le polypropylène (PP), le POM et le PEEK. L’aluminium est un métal très couramment utilisé dans l’usinage CNC. Les entreprises de prototypage l’utilisent pour créer des prototypes de haute qualité dans diverses industries. L’aluminium est recyclable, présente de bonnes qualités de protection et peut créer des prototypes efficaces pour l’usinage. Les autres métaux couramment utilisés comprennent l’acier inoxydable, les alliages de magnésium, le titane en alliage de zinc et le laiton.

L’aluminium est un métal couramment utilisé avec la CNC en raison de ses bonnes propriétés mécaniques.

En impression 3D, les thermoplastiques couramment utilisés comprennent l’ABS, le PLA, le Nylon, l’ULTEM, mais également des photo-polymères tels que la cire, les résines calcinables ou biocompatibles. Certaines imprimantes 3D permettent également l’impression de pièces dans du sable, de la céramique et même des matériaux vivants. Les métaux les plus couramment utilisés dans l’impression 3D incluent l’aluminium, l’acier inoxydable, le titane et l’inconel. Il convient également de noter que pour imprimer du métal en 3D, des machines industrielles coûteuses (plus de 100 000 Eur) sont nécessaires. Certains matériaux tels que les superalliages ou les TPU (matériaux flexibles) ne peuvent pas être créés avec la CNC. Ils doivent donc être utilisés avec l’impression 3D ou la technologie d’outillage rapide.

mécanique de précision, tournage

Written by yikyak