Tendances marketing Instagram que les annonceurs doivent connaître

En moins de dix ans depuis son lancement en 2010, Instagram a connu une croissance exponentielle, la plate-forme atteignant récemment un milliard d'utilisateurs actifs par mois. Ce faisant, il est devenu une plate-forme attrayante pour les marques désireuses de savoir si le marketing Instagram peut les aider à tisser des liens plus étroits avec leurs consommateurs.

Cependant, l'année dernière n'a pas été entièrement positive pour le réseau social basé sur l'image et la vidéo. Comme beaucoup de grands acteurs des médias sociaux en 2018, son algorithme permettait et, dans certains cas, faisait la promotion de matériel préjudiciable.

En réponse, Instagram a réajusté ses directives pour éviter de nouvelles critiques. Là où elle avait précédemment accordé du contenu au doute, la plate-forme a rapidement révoqué ces privilèges et supprimé des publications. Cette action a positionné Instagram sous un jour favorable et responsable – contrairement à sa société mère Facebook, qui fait toujours l'objet d'une vague de critiques pour sa réponse à divers scandales liés aux données et à la sécurité.

Mais si Instagram n’est peut-être pas aussi controversé que son propriétaire, il ya encore des choses à savoir avant de commercialiser sur la plateforme. The Drum répertorie ici les dernières tendances en matière de marketing Instagram dont les marques devraient être conscientes lors de la définition de leur stratégie sociale pour 2019.

Micro influenceurs

Les influenceurs dominent Instagram, mais les scandales entourant des abonnés achetés ou de faux adeptes ont remis en question la viabilité du marketing d'influence sur la plateforme. Le réseau a renforcé les mesures de sécurité pour éliminer les deux. De plus, les influenceurs sont désormais tenus de mieux baliser le contenu sponsorisé par la marque afin d'améliorer la transparence.

Malgré ces préoccupations, les recherches ont montré que la popularité du marketing d'influence n'avait pas été affectée de manière négative. Au contraire, la direction a tout simplement changé, les marques se tournant de plus en plus vers des réseaux de micro-influenceurs. Leur conviction est que les influenceurs ayant un public plus petit, mais plus nombreux, et peuvent mieux forger un engagement que des célébrités ayant un public massif mais un lien creux.

Cependant, tous ne sont pas aussi convaincus de la puissance des micro-influenceurs. Dominic Smales, directeur général et fondateur de l’agence d’influences Gleam Futures, rejette leur utilité en affirmant: «Je serais assez confiant pour vous dire que vous auriez probablement intérêt à dépenser beaucoup d’argent pour Zoe. [Zoella] qu’un peu d’argent sur un micro-influenceur. "

Vidéo

Si l’imitation est la forme la plus sincère de flatterie, Snapchat doit se sentir flatté par le succès retentissant du lancement en 2016 de Stories par Instagram, qui marque la percée de la plate-forme sur le territoire de la vidéo. Après un démarrage lent, elle figure désormais parmi les aspects les plus populaires de la plate-forme et a récemment franchi la barre des 400 millions d'utilisateurs quotidiens. Le succès de Stories a été à l’origine du lancement d’une fonction de copie sur la plateforme de Facebook, mais cet effort a été largement compromis.

Bien aimé par la génération Tinder, l’interface accessible de Stories expose les téléspectateurs à un large éventail de contenus avant de choisir un contenu qui attire leur regard. Il s’agit de l’immobilier numérique de choix pour les marques qui insèrent des annonces entre les histoires et attirent l’attention du spectateur. De plus, avec des fonctions spécialisées telles que des sondages et des concours et la possibilité de connaître le nombre de points de vue reçus par votre histoire, les récits sont un excellent moyen de mesurer l'engagement de la communauté et de mieux comprendre le consommateur.

Instagram permet aux tiers de créer des autocollants de marque pouvant être attachés à des histoires de consommateurs. Cette tactique a été utilisée avec le plus d'efficacité par Aperol pour compléter sa boisson la plus célèbre, Instagrammable – l'Aperol Spritz. À mesure que les mois d'été arrivaient, les images de personnes profitant d'Aperol Spritz al fresco se succédaient. La marque d'alcool sauta sur l'occasion de créer ses propres autocollants numériques.

Autocollants Instagram Aperol

Par défaut, les histoires ne durent que 24 heures sur le flux d’un compte. Toutefois, les utilisateurs ont désormais la possibilité de sauvegarder des histoires spécifiques dans leur onglet Faits saillants. Les mises en évidence sont situées en haut de votre flux et y sont épinglées indéfiniment, où elles peuvent facilement être classées par contenu.

Les marques découvrent un nouveau souffle de vie en déplaçant leur contenu sur les médias sociaux et ont trouvé la fonction Histoires particulièrement utile lors de cette transition. Glamour UK est l’une de ces marques: en 2017, cette publication avait jadis été un magazine mensuel sur papier glacé et avait décidé de ramener sa production physique à seulement deux numéros par an et de se réinventer en tant que plateforme de beauté et de mode en ligne entièrement numérisée. Un changement radical, mais celle qui ose l'emporte: le nombre de lecteurs du magazine n'a cessé de croître depuis ce changement.

Glamour UK Instagram

Glamour a réussi à mettre en place un certain nombre d'émissions de contes, notamment les mercredis du bien-être et le Glam Drop tous les vendredis, qui ont attiré l'attention des marques. La nouvelle rédactrice en chef, Deborah Joseph, a déclaré à propos de la transition numérique de la marque: "Dire que ce fut une réussite serait un euphémisme". Joseph a expliqué que la popularité des Stories de la marque réside dans le fait que le contenu n’est pas trop poli ("une partie est filmée dans un placard"), ce qui crée une expérience plus authentique pour les téléspectateurs.

IGTV est le dernier produit vidéo d’Instagram, prenant cette fois-ci sur la plus grande plate-forme de ce type, YouTube. Alors que la plupart des comptes ne pourront télécharger que des vidéos de 10 minutes, d’autres auront la possibilité de télécharger du contenu d’une durée pouvant aller jusqu’à une heure. De plus, le format vidéo vertical présenté par cette fonction est également utile pour les marques cherchant à accroître leur engagement. Non seulement ce format optimise-t-il l'expérience de visionnage de contenu vidéo sur un mobile, mais le fait que la vidéo occupe tout l'écran, évite les distractions et force toute l'attention du spectateur.

Réalité augmentée

L'utilisation de filtres est un autre moyen par lequel les marques peuvent bénéficier du réseau social Instagram. Instagram est livré avec sa propre caméra intégrée et son propre filtre, qui peuvent être achetés et créés par des marques similaires aux autocollants. Nous avons vu ces filtres être utilisés par des célébrités pour promouvoir leur travail, notamment Arianna Grande pour son album «Sweetener» de 2018, Rihanna pour sa fondation Clara Lionel et Kylie Jenner pour sa ligne Kylie Cosmetics.

Voir le succès de ces filtres a incité des marques telles que Adidas et Gucci à en prendre conscience et à faire de même en lançant le leur. Celles-ci sont accessibles via la fonction caméra d’Instagram, sont libres d’utilisation et favorisent de manière non ostentatoire votre marque et votre travail.

Achats Instagram

Face à d’autres plates-formes telles que Facebook et Twitter, l’influence visuelle d’Instagram se prête facilement au monde des achats en ligne. Alors que les marques de grandes marques telles que Weekday et Asos ont vu leur engagement sur Instagram augmenter régulièrement, ce n’était qu’une question de temps avant qu’elles ne commencent à faire de la publicité active pour leurs produits via la plate-forme. Ceci est actuellement réalisé en promouvant les produits sur les aliments de la marque, ainsi que dans les histoires. Ces histoires présentent les produits et incluent l’appel à l’action, «Swipe up», qui redirige ensuite le lecteur vers le produit en vente sur leur boutique en ligne.

Aux États-Unis, toutefois, Instagram a fait un pas de plus dans la vente au détail en mettant à l’essai une fonction de paiement pour de nombreuses marques qui permet aux utilisateurs d’acheter des produits via l’application Instagram, au lieu d’être redirigés vers le site Web de la marque. Cette fonctionnalité simplifie l'expérience d'achat pour les utilisateurs tout en faisant appel aux marques car elle cherche à attirer plus d'acheteurs impulsifs. Nous constatons que les marques changent actuellement le comportement des consommateurs en leur proposant leurs produits via les canaux les plus utilisés. La fonctionnalité de paiement n’a pas encore été testée au Royaume-Uni et en Europe, mais surveillez cet espace.

Written by yikyak