Transcription éditée de la conférence téléphonique ou de la présentation des résultats de WTW, 2 mai 19h00 21h00 GMT

NEW YORK, 4 mai 2019 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée du compte rendu de la téléconférence ou de la présentation des résultats de Weight Watchers International Inc, jeudi 2 mai 2019 à 21h00 (GMT)

Weight Watchers International, Inc. – Vice-président de l'IR

* Mindy F. Grossman

Weight Watchers International, Inc. – Président, PDG et administrateur

* Nicholas P. Hotchkin

Weight Watchers International, Inc. – Directeur financier, Président de l'officier responsable des marchés émergents et de l'Amérique du Nord

Oppenheimer & Co. Inc., Division de la recherche – MD et analyste principal

* Jason M. anglais

UBS Investment Bank, division de la recherche – MD et analyste de la recherche sur les actions de Consumer Hardlines

* Vincent J. Sinisi

Bonjour et bienvenue à la téléconférence sur les résultats du premier trimestre 2019 de WW. (Instructions de l’opérateur) Veuillez noter que cet événement est en cours d’enregistrement. Je voudrais maintenant laisser la conférence à Corey Kinger, Relations avec les investisseurs. S'il vous plaît aller de l'avant.

Corey Kinger, Weight Watchers International, Inc. – Vice-président des relations avec les investisseurs [2]

Merci Andrea et merci à vous tous pour votre participation à la conférence téléphonique du premier trimestre 2019 de WW. Vers 16h05 Aujourd'hui, heure normale de l'Est, nous avons publié un communiqué de presse faisant état de nos résultats du premier trimestre de 2019.

Le présent appel vise à fournir aux investisseurs des informations supplémentaires sur les résultats financiers de la société, ainsi qu’une mise à jour générale sur les progrès de la société. Le communiqué de presse est disponible sur le site Web de la société, à l'adresse corporate.ww.com. Des documents supplémentaires à l’intention des investisseurs sont également disponibles sur le site Web de la société, dans la section Investisseurs sous Présentations et événements.

Des rapprochements des mesures non définies par les PCGR divulgués lors de cette téléconférence avec les mesures financières conformes aux PCGR les plus directement comparables sont également disponibles dans le communiqué de presse.

Avant de commencer, permettez-moi de rappeler à tout le monde que cet appel contiendra des déclarations prospectives. Les investisseurs doivent être conscients que tous les énoncés prospectifs sont soumis à divers risques et incertitudes qui pourraient entraîner une différence significative entre les résultats réels et ceux discutés ici aujourd'hui.

Ces facteurs de risque sont expliqués en détail dans les documents déposés par la société auprès de la Securities and Exchange Commission. Veuillez vous reporter à ces documents pour une analyse plus détaillée des déclarations prospectives ainsi que des risques et incertitudes de telles déclarations.

Toutes les déclarations prospectives sont faites à compter d’aujourd’hui et, sauf si la loi l’impose, la société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ces déclarations, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement.

Mindy Grossman, présidente et chef de la direction; et Nick Hotchkin, directeur financier, responsable des opérations, Amérique du Nord et président, marchés émergents.

Je vais maintenant donner l’appel à Mindy.

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – présidente, chef de la direction et directrice [3]

————————————————– ——————————

Merci, Corey. Bon après-midi à tous. Je suis heureux de parler avec vous aujourd'hui. Je suis heureux de dire que, d'une année à l'autre, les tendances en matière de recrutement de membres se sont améliorées en février et en mars. Tout en restant en dessous des niveaux de 2018, nous avons stabilisé notre activité en prenant des mesures rapides pour améliorer et optimiser notre efficacité marketing. Cela nous a permis de clôturer le premier trimestre avec 4,6 millions d’abonnés, soit un niveau supérieur aux attentes et en hausse de 1% par rapport au premier trimestre 2018. Cette amélioration des tendances en matière de recrutement et une gestion rigoureuse des coûts ont permis d’obtenir des résultats supérieurs aux attentes du premier trimestre.

Comme nous en avions discuté lors de l'appel en février, notre campagne d'hiver 2019 n'avait pas atteint le niveau souhaité. Nous avons attribué cela à trois facteurs principaux: premièrement, nous avons raté le succès phénoménal du lancement de notre programme WW Freestyle l’année dernière et cela s’est avéré être un concours plus difficile que prévu; deuxièmement, le lancement de notre nouvelle campagne et du lancement de notre marque mondiale nécessitait un pont plus ouvert entre WW et Weight Watchers et entre la perte de poids et le bien-être; et troisièmement, bien que nous soyons satisfaits de la perception et de la pertinence accrues de notre marque, les appels à l’action de la campagne n’ont pas recruté aux niveaux requis. Nous avons immédiatement réagi, mené des recherches supplémentaires et commencé à optimiser et à réorganiser tous nos actifs sur toutes les chaînes, chaînes de télévision, chaînes numériques, réseaux sociaux et eCRM, sur tous les marchés géographiques. Nous avons ensuite pivoté rapidement, introduit de nouveaux actifs avec moins de messages, clarifié le pont entre WW et Weight Watchers et ajouté des offres plus ciblées, qui ont toutes contribué à améliorer nos performances de recrutement.

Nous avons ensuite intégré ces connaissances dans le développement de nos campagnes de printemps sur tous les marchés. Nous avons développé un cadre avec un message singulier, It Works, et exploité les histoires de nos membres ainsi que de nos ambassadeurs de célébrités, notamment Hélène Ségara en France, Motsi Mabuse en Allemagne et, bien entendu, Oprah Winfrey en Amérique du Nord et en Australie. et la Nouvelle-Zélande. Oprah surprend ses membres avec un appel vidéo FaceTime pour célébrer leur succès en matière de perte de poids sur WW et leurs transformations de mode de vie.

Au cours de ces conversations en tête-à-tête, elle parle franchement aux autres membres de leur expérience sur Internet et des raisons pour lesquelles cela fonctionne. La joie et l'enthousiasme exprimés dans ces conversations traduisent ce que WW fournit: une perte de poids qui correspond à votre vie. Comme dit par Oprah et membre de WW [Faye Bevin]"Ce n'est même pas un régime, c'est un style de vie." Outre la télévision, ces ressources vidéo de forme courte et longue sont exploitées à la fois par le numérique et les réseaux sociaux.

La semaine dernière, Oprah a lancé les mercredis WW, une série mettant en avant toute la conversation qu'elle a eue avec ces membres et qui sera partagée sur Facebook et Instagram. La première conversation a mis en évidence un membre de WW, [Eric], où il a partagé sa perte de poids de 16 kg et comment la communauté WW Connect s’est mobilisée pour le soutenir quand il a connu des difficultés dans sa vie. D'autres histoires seront publiées dans une série au cours des prochains mois.

De plus, nous avons ajouté du talent et organisé les équipes pour qu’elles appliquent une approche encore plus ciblée en matière de marketing de performance sur toutes nos plateformes. Nous avons modifié notre mix marketing et utilisons des analyses en temps réel pour mesurer l'efficacité d'actifs avec différents publics. Nous avons été en mesure de cibler et de générer plus efficacement des inscriptions à moindre coût. Par exemple, aux États-Unis seulement, nous avons actuellement plus de 200 variations créatives en rotation, soit 4 fois plus que l’année dernière, nous permettant d’atteindre un auditoire unique et ciblé de cohortes. Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour revenir à la trajectoire de croissance que nous savons pouvoir atteindre, mais je suis encouragé par ces progrès précoces, ainsi que par la concentration, l'énergie et l'agilité des équipes passionnées à l'échelle mondiale.

Nos campagnes printanières sont un formidable point de preuve démontrant que nous pouvons délivrer des messages de perte de poids avec un appel à l'action puissant et également se manifester d'une manière moderne et ambitieuse. Les consommateurs veulent perdre du poids et retrouver la santé. Ils ont besoin de savoir que WW répond aux deux objectifs. Nos études sur la perception des consommateurs montrent que la perception de notre marque est élevée, de plus en plus de personnes identifiant le WW comme un programme pertinent et moderne pouvant convenir à leur vie. Nous sommes convaincus que notre stratégie en matière de bien-être est conforme aux objectifs et que, pour les consommateurs, la perte de poids est un élément essentiel du bien-être. Nous allons donc veiller à ce que cela soit au premier plan, car nous apportons ce que nous fournissons mieux que quiconque.

Alors que nous continuons d'optimiser notre marketing pour stimuler le recrutement, nous mettons en avant et intégrons plus fortement 4 informations clés sur les consommateurs dans notre message marketing. Le premier, la science nutritionnelle est un élément clé de différenciation. WW est ancré dans la science, avec plus de 90 études scientifiques sur notre approche et un programme cliniquement prouvé. Notre efficacité a conduit WW à être récemment nommé fournisseur officiel du programme de prévention du diabète par le NHS en Angleterre et par le CDC aux États-Unis. Nous avons l’occasion de donner une visibilité et une voix accrues à la science qui sous-tend notre programme.

La seconde est que les consommateurs veulent de la qualité de vie, mais celle-ci est aussi une question de durabilité, pas seulement de flexibilité. Nous avons souvent souligné la flexibilité de notre programme, sans aliments interdits, avec une opportunité supplémentaire, en particulier dans le contexte actuel, de renforcer le fait que WW est le programme de perte de poids le plus durable, aidant les membres à acquérir de nouvelles habitudes saines et à réaliser des changements durables. Comme preuve, nous avons des dizaines de milliers de membres à vie qui assistent à nos ateliers chaque semaine. Ils ont mentionné leur mode de vie sain grâce au soutien du programme et de la communauté de WW.

Troisièmement, va de soi, l’importance de la technologie. L'application WW est un puissant catalyseur d'habitudes saines pour la vie réelle. Suivre WW n'a jamais été aussi facile. Nos membres apprécient nos incroyables ressources numériques et tout ce qu’elle fournit, y compris: Freestyle et SmartPoints, recettes, notre scanner de codes à barres exclusif, guides de restaurants, FitPoints, Aaptiv, Headspace, WellnessWins, Connect et discutez en permanence avec un coach. Au-delà de nos membres actuels et anciens, il existe une excellente opportunité de sensibiliser le public à notre application, à toutes ses fonctionnalités et à la formidable évolution de notre écosystème, en particulier au cours de la dernière année. Notre expérience d'application est unique dans la valeur immense qu'elle procure à tous nos membres. C'est la raison pour laquelle l'application WW a récemment été récompensée par Webby Award par l'Académie internationale des arts et des sciences numériques, le plus grand honneur de l'industrie de l'Internet. En plus d'être sélectionnées par des experts du secteur Internet, notre application a également remporté le Webby People's Voice Award dans la catégorie – dans la catégorie Apps, Mobile et Voice: Best Practices.

Le fait que l'application WW soit mise à l'honneur parmi les meilleures expériences technologiques d'Internet est une réalisation incroyable et témoigne de la valeur qu'elle apporte à nos membres.

Fait important, l'engagement des membres avec notre application continue de croître, à la fois parmi les membres numériques et les membres Studio + Digital. À mesure que nous ajoutons plus de fonctionnalités, de contenus et d’outils, nos membres disposent de plus de moyens de s’engager.

Au cours du premier trimestre de nos membres utilisant notre application, environ les deux tiers ont fait appel à Connect, notre fonctionnalité unique de médias sociaux au sein de l'application, ce qui représente une hausse significative par rapport à une utilisation de 50% en 2018.

Au premier trimestre, ces membres ont créé 2,5 millions de messages, laissé 16 millions de commentaires et 76 millions de likes. De plus en plus de membres suivent leur forme en synchronisant un appareil avec l'application WW pour suivre automatiquement l'activité. En mars, plus de 1,5 million de membres avaient synchronisé un dispositif d'activité, contre 1,3 million en moyenne en 2018. De plus, de plus en plus de membres suivent leur alimentation dans l'application. En ce qui concerne les membres ayant adhéré au début de 2019 au début de 2018, un pourcentage de plus en plus important suit les points intelligents, ce qui est le même chez les membres de Digital et les membres de Studio + Digital. Nous pensons que ces augmentations annuelles du suivi des aliments et des activités résultent de l'introduction de WellnessWins, notre programme de récompenses et de fidélité, qui récompense les membres qui gagnent leur engagement sur l'application en suivant les aliments, les activités, le poids et la participation aux ateliers. Alors que nous travaillons pour accroître la notoriété de WellnessWins et de nos autres fonctionnalités et contenus intégrés à l'application, nous avons une opportunité supplémentaire d'accroître l'engagement et la rétention de nos membres.

Et enfin, la personnalisation est attendue. Comme nous l'avons indiqué, nous utilisons la science et la technologie des données pour personnaliser davantage l'expérience, y compris dans le cadre de notre conversation 24/7 avec un coach. Le coaching et un soutien personnalisé constituent pour nous une priorité majeure en 2019 et au-delà, car nous pouvons mieux adapter l'expérience et le contenu des membres de WW. Notre objectif est de faire en sorte que tous les membres sentent que c'est leur WW. Nous disposons d'une base solide sur laquelle nous pourrons bâtir dans chacun de ces domaines tout en nous efforçant d'attirer à la fois les nouveaux et les nouveaux membres sur le Web.

Comme je l'ai mentionné lors du dernier appel, je me concentre personnellement sur notre entreprise de studio. Je passe régulièrement du temps à visiter nos studios, assister à des ateliers et à rencontrer nos entraîneurs WW dans le monde entier. Au cours du premier trimestre, nous avons réaligné nos ressources sur l'ensemble de notre organisation mondiale pour nous assurer de disposer du talent voulu et d'une structure claire et agile afin de stimuler la croissance future. L'élément clé de ce réalignement consistait à mettre davantage l'accent sur nos activités de studio, en nous assurant de disposer du leadership approprié sur chacun de nos marchés mondiaux pour revitaliser et améliorer notre expérience. En plus de son rôle de directeur financier, j'ai demandé à Nick d'assumer la responsabilité opérationnelle du marché nord-américain.

Je passe donc maintenant l'appel à Nick Hotchkin pour discuter de nos performances financières et de nos perspectives, puis je reviendrai pour discuter des priorités pour 2019.

————————————————– ——————————

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – Directeur financier, Président de l'officier responsable des marchés émergents et de l'Amérique du Nord [4]

————————————————– ——————————

Merci, Mindy. Avant de discuter de nos résultats et de nos perspectives, je voudrais d’abord dire combien je suis ravi de diriger nos actifs en Amérique du Nord. Nos équipes talentueuses se sont vraiment mobilisées pour améliorer les performances dans tous les aspects de l'entreprise, et cela se voit dans l'amélioration de nos tendances. J'apprécie déjà passer du temps sur le terrain et avoir des nouvelles de nos entraîneurs. Et avec cela, je vais passer à nos résultats financiers.

Nous avons clôturé le premier trimestre avec 4,6 millions d’abonnés, en hausse de 1% par rapport à l’année précédente et légèrement en deçà de nos attentes, les mesures prises au cours du trimestre ayant contribué à stabiliser l’activité. Les canaux de recrutement tels que Inviter un ami et Achat intégré à l'application fonctionnent bien pour nous. Ils sont efficaces et attirent les nouveaux membres. Au premier trimestre, environ 15% de nos recrues mondiales ont rejoint ces deux canaux.

Malgré cela, le recrutement de membres du premier trimestre a été en baisse d’une année sur l’autre sur nos principaux marchés géographiques, l’activité Studio notamment étant nettement plus faible d’une année sur l’autre. Le total des produits pour le trimestre s'est établi à 363 millions de dollars, en baisse de 9% par rapport à l'année précédente, à taux de change constants, principalement en raison de la baisse des produits de Studio, des ventes de produits et d'autres produits. Les revenus des abonnements numériques ont augmenté de 11% d'une année à l'autre en devises constantes au T1, principalement en raison du fort flux de données généré par le nombre accru d'abonnés entrants en début d'année.

Le taux de marge brute s'est établi à 55%, en hausse de près de 130 points de base par rapport à l'année précédente, à monnaie constante. En excluant l'impact d'une réserve d'obsolescence des stocks constituée au premier trimestre 2018, la marge brute aurait été à peu près stable sur douze mois, un peu mieux que prévu en raison des mesures de réduction des coûts prises au cours du trimestre.

Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 22 millions de dollars, contre 62 millions de dollars au premier trimestre de 2018, principalement en raison de la réduction de l'endettement lié à la baisse des revenus et de la hausse des frais de commercialisation du trimestre par rapport à la période précédente. Le bénéfice d’exploitation du premier trimestre de 2019 s’établissait également à 6,3 millions de dollars de dépenses liées à la restructuration de l’organisation.

Comme indiqué dans notre appel de février, afin de mieux aligner la rentabilité et la génération de trésorerie sur les niveaux de revenus attendus, nous avons lancé une initiative complète visant à réduire les coûts pour toutes les lignes de dépenses.

Le BPA selon les PCGR du T1 a été une perte de 0,16 USD, ce qui inclut un impact négatif de 0,07 USD par action lié aux changements organisationnels. Cela se compare au BPA GAAP de 0,56 USD au premier trimestre 2018, qui incluait un avantage fiscal de 0,25 USD par action. L'EBITDAS au premier trimestre était de 38 millions de dollars.

Passons maintenant à nos perspectives. La tendance de notre nombre d’abonnés au cours de 2019 devrait être conforme à notre saisonnalité normale, le premier trimestre correspondant au nombre maximum d’abonnés en fin de période et la fin d’année à notre point bas. Nous prévoyons une légère baisse du nombre d'abonnés du deuxième trimestre en fin de période, d'une année à l'autre et de manière séquentielle.

Pour rappel, environ 40% de nos recrues annuelles se joignent à nous au premier trimestre. Et par conséquent, même si nous prévoyons que nos mesures de redressement des activités et de structure de coûts auront un impact positif au cours de l’année, il est difficile de récupérer après un démarrage en douceur, compte tenu du caractère saisonnier des activités. Nous nous attendons à ce que le recrutement de membres soit négatif pour l’ensemble de l’année, tant pour Digital que pour Studio.

À l'échelle mondiale, la rétention moyenne continue d'être bien supérieure à 9 mois, tant en numérique qu'en studio, ce qui reflète la valeur que nos membres trouvent dans WW. Nous nous concentrons sur l’extension de la rétention par le biais de WellnessWins et de nos autres efforts pour améliorer l’expérience des membres. Nous prévoyons toujours que le chiffre d'affaires pour l'année 2019 atteindra environ 1,4 milliard de dollars. Ces prévisions supposent un glissement continu de la composition vers les abonnements numériques et prévoient une amélioration significative des tendances en matière de recrutement lors de notre campagne de printemps et une amélioration supplémentaire au cours du second semestre de l’année, à mesure que nous effectuerons des comparaisons plus faciles. Ces prévisions de revenus supposent également un impact négatif de change estimé à 12 millions de dollars. Dans l'ensemble, nous continuons de prévoir que les produits tirés des abonnements représenteront environ 85% de nos produits totaux cette année.

En Amérique du Nord et au Royaume-Uni, nous tablons sur une baisse du chiffre d’affaires pour l’année entière, à monnaies moyennes et inférieures à 1%, en devises constantes. Et en Europe continentale, nous tablons désormais sur une baisse du chiffre d’affaires pour l’année entière, en monnaies constantes, à un chiffre inférieur à 10%, ce qui représente une légère amélioration par rapport à nos prévisions précédentes. Notre fourchette de prévisions du BPA GAAP pour l’ensemble de l’exercice est passée de 1,35 USD à 1,55 USD, reflétant une légère amélioration des tendances des revenus et une gestion rigoureuse des coûts. Cette prévision suppose 70 millions d’actions en circulation pour l’année complète. Pour le reste de mes commentaires, je parlerai du point médian de notre plage de BPA pour l’année complète et en monnaie constante.

Nous prévoyons désormais une diminution du taux de marge brute d’environ 200 points de base en 2019, une amélioration par rapport à nos prévisions antérieures, principalement en raison de la baisse des volumes, partiellement compensée par des initiatives de réduction des coûts par rapport à l’année précédente.

Les dépenses de marketing en 2019 devraient s'élever à environ 250 millions de dollars. Nous continuerons d'être agiles dans notre approche, en investissant dans des initiatives qui produisent des résultats et en plus d'une approche de marketing numérique et social toujours active aux États-Unis, notre marché le plus important. Cette année, notre publicité télévisée du printemps se déroulera jusqu'à la mi-juin.

Les frais généraux et administratifs devraient s'élever à environ 250 millions de dollars en 2019, en raison de la baisse des dépenses en dollars absolus par rapport au deuxième et au quatrième trimestre. En deçà de la ligne, nous supposons que les intérêts débiteurs s’élèveront à environ 140 millions de dollars pour un exercice complet et à un taux d’imposition de 25% pour l’année complète.

Pour l’année, les dépenses d’exploitation, les logiciels capitalisés et certaines améliorations du réseau de Studio devraient se situer autour de 60 millions de dollars, tandis que les dépenses d’exploitation (D & A) devraient avoisiner les 50 millions de dollars.

J'aimerais maintenant passer quelques minutes à parler de notre structure de capital et de notre génération de trésorerie. Notre position de liquidité est forte. À la fin du premier trimestre, nous avions un solde de trésorerie de 193 millions de dollars et un revolver non utilisé. Nous tablons sur un EBITDAS d’environ 350 millions de dollars pour l’année complète, ce qui témoigne de la solidité de notre solide génération de trésorerie. Et cette génération de trésorerie dépasse largement nos obligations en matière de dette à court terme. Donc, en l’absence de remboursement anticipé de la dette, nous devrions nous attendre à 2019 avec un solde de trésorerie supérieur à celui de fin 2018.

Nous avons une structure de dette conforme à la clause restrictive et la possibilité de rembourser par anticipation un prêt à terme en tout temps. Nous avons terminé le premier trimestre avec un ratio de levier financier de la dette sur EBITDAS de 3,7x. Il convient de noter que les calculs de levier utilisés dans notre convention de crédit reposent sur le principe du premier privilège et qu'à la fin du premier trimestre, notre ratio d'endettement net consolidé du premier privilège sur EBITDAS était de 2,91. Grâce à un modèle commercial générant beaucoup de trésorerie, nous disposons des ressources et de la flexibilité nécessaires pour non seulement exploiter l’entreprise, mais également pour continuer à investir dans les initiatives qui contribueront à notre croissance.

En résumé, nous sommes encouragés par l’amélioration progressive des tendances résultant de nos actions de correction de trajectoire. Nous restons convaincus que notre stratégie consistant à fournir des solutions de bien-être holistiques, en plus de notre programme de gestion du poids de premier ordre, constitue le bon moyen de créer une croissance durable à long terme.

Et avec cela, je voudrais revenir à Mindy.

————————————————– ——————————

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – présidente, chef de la direction et directrice [5]

————————————————– ——————————

Merci, Nick Comme nous l'avons indiqué précédemment, nous avons 5 domaines prioritaires pour 2019 qui s'alignent tous sur nos objectifs clés de recrutement, de fidélisation et d'élévation de la marque WW. Tout d'abord, notre stratégie et notre stratégie marketing. Notre approche du marketing s’étend sur l’ensemble du parcours des membres, de la contemplation à l’inscription, en passant par l’inscription, à la motivation, en passant par la motivation pour réussir.

Notre équipe interfonctionnelle se concentre sur la création d’une expérience qui comprend, reconnaît et récompense nos membres si bien qu’elle ne vient que de WW. Notre objectif est de faire de nous le premier choix des consommateurs qui souhaitent perdre du poids et retrouver la santé. Nous tirons parti de nos données et de nos apprentissages pour améliorer encore nos communications et favoriser notre engagement dans tout ce que nous avons à offrir: nutrition, activité, état d'esprit, motivation, soutien communautaire et personnel, ainsi que produits, événements et plus. Je discuterai sous peu de nos actions concernant la personnalisation dans le parcours des membres. Nous nous engageons également avec nos membres potentiels et les membres actuels de WW dans notre marketing d'influence. Nos ambassadeurs sont très efficaces pour aider les gens à se rencontrer où ils sont, suscitant ainsi l’intérêt et l’engagement au niveau mondial.

Par exemple, le mois dernier, Kate Hudson a présenté à plus de 10 millions de ses abonnés Instagram une mise à jour sur la perte de poids, expliquant qu'elle était sur le point d'atteindre son objectif de poids et que le programme, l'application et la communauté de WW, faciles à vivre, l'avaient aidée tout au long du processus. . Cet article a généré plus de 300 000 engagements sur les médias sociaux et des commentaires éditoriaux, une conversation inspirante et une masse, ainsi que des reportages télévisés et en ligne, qui ont généré plus de 17 millions d'impressions.

Avoir une combinaison diversifiée d'ambassadeurs de célébrités et de non-célébrités, est utile pour montrer que WW s'adresse à tous. Nous avons récemment accueilli plusieurs nouveaux ambassadeurs dans notre famille, notamment Tamela Mann, chanteuse de gospel récompensée par un Grammy Award, et Alison Hammond, personnalité de la télévision britannique, et la réponse a été fantastique. Nous attendons avec impatience les prochaines activations marketing mettant en vedette nos ambassadeurs mondiaux.

À titre d'information, l'une des activations à venir, qui commencera le 5 mai, sera de célébrer et de présenter le récent jalon de 22 livres de perte de poids de DJ Khaled, avant la sortie de son prochain album, dans le cadre d'une prise de contrôle hors du foyer dans le coeur de Times Square. Comme beaucoup le savent, la raison pour laquelle Khaled faisait partie de la famille WW était de retrouver la santé de son fils. Son nouvel album studio, bien nommé Père d’Asahd, paraîtra plus tard dans le mois et nous sommes ravis de célébrer ce lancement en lançant un certain nombre d’activités de marketing créatif.

Deuxièmement, parlons de notre stratégie et de notre expérience future de Studio. Parmi nos 4,6 millions d'abonnés à la fin du premier trimestre, 1,5 million étaient membres de Studio + Digital. Nos ateliers en personne avec des entraîneurs WW sont un facteur de différenciation clé pour fournir la communauté et l'inspiration que beaucoup de personnes recherchent dans leur parcours de perte de poids et de bien-être. Nos équipes mettent en œuvre un plan ambitieux pour améliorer les performances et apporter les changements fondamentaux nécessaires pour conduire cette activité à long terme. Ces initiatives touchent tous les points de contact: les gens, la programmation et les lieux.

Nous plaçons le NPS, qui mesure la satisfaction de la clientèle, au cœur de tout ce que nous faisons. Nous avons récemment mis en place un système global exclusif et personnalisé. [qual track] système pour obtenir des données NPS en temps réel, non seulement au niveau Studio, mais au niveau de chaque atelier. Nous utilisons ces données NPS pour prendre des décisions concernant la santé globale de notre activité Studio, en exploitant la force et les opportunités du programme, de la prestation de services et de l’expérience globale des membres.

Tout d’abord, il s’agit d’une relation personnelle entre nos membres, leurs entraîneurs et leurs guides. Nos 16 000 membres d’équipe de studios dans le monde entier sont nos plus fervents défenseurs et sont ceux qui donnent vie à WW. Notre objectif est de mieux galvaniser notre domaine et de fournir les outils, la formation et les ressources nécessaires pour mieux soutenir le recrutement et la rétention des membres.

Nous tirons également parti de notre conseil des entraîneurs WW pour nous assurer que la voix de nos entraîneurs est appliquée lors de la mise en œuvre des initiatives et des changements. Alors que nous nous tournons vers l'avenir de l'expérience des membres, nous testons divers formats pour enrichir l'expérience de coaching et recueillir des informations. En outre, nous mettons à l’essai le coaching virtuel pour que nos coachs soient présentés aux membres de manière nouvelle et moderne.

En bref, nous disposons d’un cadre stratégique d’initiatives visant à galvaniser nos entraîneurs, à recruter de nouveaux membres et à améliorer notre expérience en studio.

Troisièmement, notre innovation 2020. L'innovation 2020 est un élément essentiel de notre stratégie. Nous avons pris les leçons de WW Freestyle, une nouvelle recherche scientifique, tirant parti des dernières innovations en science de l'alimentation, en science du comportement et des préférences des consommateurs, pour créer notre programme le plus personnalisé à ce jour. Cette innovation mondiale est en développement depuis près de 2 ans. Nous sommes plus avancés que jamais et nous sommes ravis de présenter cela aux membres plus tard cette année.

Personnalisation. J'en ai parlé plus tôt et nous avons l'intention de personnaliser tout ce que nous faisons. Fait important, cela englobe tous les points de contact dans le parcours d'un membre.

Certains sont de haute technologie, tels que l'intégration vocale de Siri Shortcuts, récemment lancée; et d'autres sont à la pointe de la technologie, par exemple un coach WW vous saluant par votre nom, mais tous sont extrêmement importants pour l'expérience des membres. Célébrer les succès a toujours été un élément essentiel de la culture de l’UNESCO. Pour encourager nos membres tout au long de leur parcours, nous avons des badges numériques intégrés à l'application pour célébrer leurs succès et leur engagement. En plus de ces badges virtuels, dans nos ateliers, les membres reçoivent des charmes d'étape lorsqu'ils atteignent des objectifs de perte de poids. Et cette reconnaissance concrète inspire et motive profondément de nombreux membres tout au long de leur voyage. Nous souhaitons donc également reconnaître, surprendre et ravir nos membres numériques. Nous sommes donc en train de déployer la fourniture de sortilèges aux membres numériques et ces reconnaissances marquantes deviennent des moments importants sur les médias sociaux.

En reconnaissant les succès de nos membres grâce à des jalons tangibles et numériques, des victoires en matière de suivi ou à venir plus tard cette année, les défis WellnessWins, nous ajoutons plus de valeur à l'expérience des membres. Grâce à nos tests, nous savons que les récompenses et la reconnaissance génèrent un engagement accru, ce qui conduit ensuite à une rétention plus longue. Nous sommes impatients d'ajouter encore plus de valeur, de reconnaissance, de récompenses et de ludification à l'expérience de nos membres.

Nous proposons également une expérience plus personnalisée à travers nos groupes Connect récemment lancés, qui fournissent un plus grand sentiment d'appartenance. Connect Groups aide les membres de WW à trouver des gens comme eux, tels que nos groupes LGBTQ, WW Bros et Foodie. Lorsque les membres voient d'autres personnes qui leur ressemblent, ils ne sentent pas le besoin de s'expliquer les uns les autres et les conversations deviennent plus profondes et plus faciles à comprendre plus rapidement. Ils obtiennent des conseils fiables de la part de personnes du même stade de leur vie, telles que notre groupe de mariées, qui est l’un de nos groupes les plus visités. Le groupe des épouses a de nombreuses visites de retour, car les membres ont décompté jusqu'à un événement significatif et ont trouvé un contenu et un soutien opportuns. Et ils trouvent un forum où ils peuvent facilement contribuer ou obtenir une valeur immédiate, tels que nos recettes et notre groupe de préparation de repas. Même si Connect Groups vient de démarrer, nous avons constaté que les membres du groupe publiaient plus fréquemment et suivaient 2x plus de personnes que les non-membres du groupe. Actuellement, 9% des utilisateurs de Connect sont membres d'un groupe. Donc, compte tenu de la valeur que nos membres nous ont confiée, il existe une grande opportunité de développer cette métrique et d'accroître ainsi l'engagement global.

Et puis l'activation de la communauté mondiale. Comme je l’ai dit lors de notre dernier appel, l’une de nos principales priorités est de galvaniser les communautés par le biais d’activités, de manifestations, de contenus et d’expériences. Nous organiserons une série d'événements tout au long de l'été, en commençant par une activation lors de la Journée mondiale du mieux-être en juin. Plus tard cet automne, nous annoncerons une activation à plusieurs volets des événements communautaires, y compris des événements en partenariat avec Oprah Winfrey, que nous lancerons plus tôt dans le nouvel an. Nous en attendons d’autres, mais il va sans dire que nous sommes très enthousiastes à propos de la possibilité d’apporter notre marque dans la communauté pour toucher et toucher autant de personnes.

En respectant chacune de ces priorités, nous sommes certains de pouvoir améliorer notre trajectoire de performance. Bien que le recrutement en début d’année n’ait pas été à la hauteur de nos attentes, nous sommes encouragés par la capacité de l’équipe à suivre rapidement les cours et à les corriger, le cas échéant, tout en restant concentrés sur notre vision à long terme. Nous sommes convaincus que le développement d'un écosystème de perte de poids et de bien-être de premier ordre, comprenant nutrition, activité, état d'esprit, motivation, soutien communautaire et personnalisé, avec un attrait plus large pour un public plus diversifié, constitue le bon moyen de soutenir le développement durable à long terme. croissance.

La perte de poids et le bien-être sont des marchés très attractifs. Partout dans le monde, les gens veulent mener une vie saine et heureuse. Et en exécutant notre objectif d'inspirer des habitudes saines pour la vie réelle, nous devenons le partenaire mondial du mieux-être ainsi que le leader mondial de la gestion de la perte de poids. Merci donc de vous joindre à nous aujourd'hui. Et avec cela, nous allons maintenant passer l'appel à l'opérateur pour Q & A.

=============================================== ==============================

Questions et réponses

————————————————– ——————————

Opérateur [1]

————————————————– ——————————

(Instructions de l'opérateur) Et notre première question viendra de Brian Nagel d'Oppenheimer.

————————————————– ——————————

Brian William Nagel, Oppenheimer & Co. Inc., Division de la recherche – MD et analyste principal [2]

————————————————– ——————————

Donc, ma première question, et j'apprécie toute la couleur et vos commentaires concernant la croissance du nombre d'abonnés, mais – si nous regardons maintenant au premier trimestre, peut-être avec une lentille plus claire, pouvons-nous parler davantage, avec la faiblesse du recrutement, Pensez-vous que cela est davantage dû, par exemple, à des erreurs internes que par des facteurs externes, comme certains des nouveaux régimes récemment apparus? Comment pensons-nous à propos de cette scission?

————————————————– ——————————

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – présidente, chef de la direction et directrice [3]

————————————————– ——————————

So what I think about is we can control what we can control and the reason why we've been a leader in what we do for over 55 years is because we lead in healthy weight loss and now in the ability to also help people lead better lives with wellness. So what I'm talking about is very specifically, what we diagnosed is what we could have done in a more effective way, and that's why we're seeing the results of that in the improvement. Nobody is more disappointed than us that we didn't perform, but we immediately diagnosed, we immediately responded. We created new assets, new ways to engage the customer and our focus is on absolutely controlling what we can control and do what we do best.

——————————————————————————–

Brian William Nagel, Oppenheimer & Co. Inc., Research Division – MD & Senior Analyst [4]

——————————————————————————–

D'accord. Then if I can, a follow-up question to that. And Nick, you've mentioned in your financial commentary, about how the trajectory in subscribers, the likely trajectory of subscribers through 2019, and I think you said that we should expect a similar type fate, if you will, as in prior years. But the question I have, if we think about it, I mean at the risk of overthinking this, but we had weaker subscriber growth, weaker-than-expected subscriber growth in Q1, and arguably, some of that was probably that recurring customer not coming back to the Weight Watchers brand. Could we make the assumption, if that's true, that maybe there would be less fall-off or fade through this year? You have basically a potentially stickier base right now at the end of Q1?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [5]

——————————————————————————–

Well, like, Brian, like our guidance assumes the same seasonal trends that I said before, with Q1 as the peak, with the year-end as the low point. Now of course, within that expected normal seasonal trend, both with WellnessWins and other retention-driving activities, we're focused not only on continuing to improve our recruitment trajectory, but have people stay with WW for longer also.

——————————————————————————–

Operator [6]

——————————————————————————–

Our next question comes from Frank Camma of Sidoti.

——————————————————————————–

Frank Anthony Camma, Sidoti & Company, LLC – Senior Research Analyst [7]

——————————————————————————–

First question is just a clarification. Nick, did you say that there was $6 million in SG&A related to restructuring?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [8]

——————————————————————————–

Yes, there's $6.3 million in total restructuring spend or $0.07 per share. The vast majority of that, about $5 million or so, Frank, SG&A, the rest hit OpEx.

——————————————————————————–

Frank Anthony Camma, Sidoti & Company, LLC – Senior Research Analyst [9]

——————————————————————————–

D'accord. So if we wanted to normalize our numbers, we could take out $0.07, is that what you're saying for…?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [10]

——————————————————————————–

Oui.

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [11]

——————————————————————————–

Correct.

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [12]

——————————————————————————–

Yes, the $0.16 loss that we reported had that $0.07 restructuring within that number, yes.

——————————————————————————–

Frank Anthony Camma, Sidoti & Company, LLC – Senior Research Analyst [13]

——————————————————————————–

D'accord. And that makes your 250 for the year more reasonable, given what you said, okay. The other question, just sort of I know products obviously not your big thing, but the product revenue was really the only big variance on my revenue line. Why would that be down so sharply year-over-year, given some of those initiatives that you've been working on?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [14]

——————————————————————————–

Yes, look, I think there's some unique factors there, Frank. Primarily, the fact that we've said our Studio business, and therefore, attendance in meetings was weak during the first quarter, particularly in January, new members to WW tend to spend more on their products when they're in our workshops. The other factor was the fact that we're just really ramping up globally this wonderful new line of consumer products, and that's why we certainly expect our year-over-year trends in product sales to improve as we go through the year. And our guidance assumes that they do.

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [15]

——————————————————————————–

And you will see, over the course of the year, more and more new product introductions, particularly in the food space and other categories and also continued focus on, in addition to the sales that we do in our workshops, our e-commerce platform. I think you saw we launched our first dedicated store on Amazon and we continue to add our products as they've been developed and formulated within that.

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [16]

——————————————————————————–

And bear in mind, in the tail end of last year, we were ramping down the sale of our old products as we started to ramp up this new product line. So we've got easier comps in the back half of the year also.

——————————————————————————–

Frank Anthony Camma, Sidoti & Company, LLC – Senior Research Analyst [17]

——————————————————————————–

D'accord. Just remind me, that's where you put royalties as well, right? But those are well down from historical years, is that correct?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [18]

——————————————————————————–

Yes, royalties on our licensing business, roughly flat year-over-year.

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [19]

——————————————————————————–

The way to think about it is we sat back, as you know, we've done a full assessment of what our opportunities are within the product space. Certainly, our first priority was to have the products out there that we sell be consistent with who we are as a brand, which is why all reformulated, all back out in the market, across every product we have. We also brought in a new Head of Product and Licensing. And we are looking globally, particularly in areas of Healthy Kitchen, where you've seen us focus our efforts. So you'll expect to see product expansion, particularly around those areas of business.

——————————————————————————–

Operator [20]

——————————————————————————–

Our next question comes from Jason English of Goldman Sachs.

——————————————————————————–

Jason M. English, Goldman Sachs Group Inc., Research Division – VP [21]

——————————————————————————–

I want to drill a little bit deeper on the meeting subscribers in North America, because it was certainly a little lighter than we expected and given your initiative on trying to dig into satisfaction, it sounds like it's also an area that you guys are focused on. Any early indications of what drove the relatively subdued sequential step-up in North America meeting subscribers? And is it fair to assume that this cohort of consumers is the one where repeat rates are highest, meaning that they generally come in, they leave with satisfaction and then come back 1 year or 2 later?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [22]

——————————————————————————–

So to your point, lapsed members, particularly early in the year, are normally first to come back. If you think about it, we were also lapping a year of a huge new news innovation, which tends to drive lapsed members even more. So a combination of those things, so you're right. So we definitely know that even from a targeted marketing point of view, working both on certainly new and lapsed members as we look through the business. But then also looking at things like new Studio formats, new partnerships to attract new members. So for example, we announced that we'll — our partnership with Kohl's, we're building a 1,600 square-foot Studio and a flagship in Chicago and have other efforts. So you'll see diversification of how we're looking to recruit, not just former members within our existing environments, but also expanding our opportunities where we can recruit new members.

——————————————————————————–

Jason M. English, Goldman Sachs Group Inc., Research Division – VP [23]

——————————————————————————–

D'accord. And in terms of let's — just broader on recruitment then, you mentioned that retention's still high, tracking over 9 months. You gave us some great little data points in terms of engagement, which hopefully should — intuitively would translate into good retention. But recruitment is clearly the soft point here. Do you think you're doing enough on recruitment? And you mentioned that you've seen sequential improvement through the quarter, are — is there any quantification, any data points you can give us to grasp, to contextualize the improvement that you talked about?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [24]

——————————————————————————–

Yes, well, look, sequential improvement during the quarter and, frankly, continuing into the launch of our spring campaign also, and that's reflected in our guidance. So I wouldn't expect Q2 — our guidance doesn't assume that Q2 has positive year-over-year recruitment, but we would expect to cross that hurdle sometime later in the year.

——————————————————————————–

Operator [25]

——————————————————————————–

Our next question comes from Vincent Sinisi of Morgan Stanley.

——————————————————————————–

Vincent J. Sinisi, Morgan Stanley, Research Division – VP [26]

——————————————————————————–

I wanted to ask about the data analytics that you mentioned and you said on — and especially on the back of the new ad campaign. Can you give us all just a little bit more sense, kind of some of the things that you're looking at, what you're seeing? And maybe also with some of the kind of mitigation of some of the missteps from a few months ago, like, do you have a sense for what of those things that kind of reversed and you saw impact on most?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [27]

——————————————————————————–

Yes, so I'm going to bucket it into a few things. We really enhanced our talent and organization in terms of strategic member marketing, data science, marketing analytics. So — and as Nick was asked a question about, we have made some organizational restructuring in how those teams are working together, all based on the back of informing through data. So that was a work in process, but certainly, we accelerated those efforts. The second is we've relooked at the marketing mix overall. So although you still see us doing television spots, you will see a lot more assets, particularly in the areas of direct response, social, digital, et cetera. I use the example of a number of assets we have out there today that we're measuring to make sure that we have the ones that have the most efficacy and then the new assets are being created against that. So very structured process, and that also goes through any of our eCRM, SEO. So I would say if you — actually for now, if you look year-on-year, we have much more sophistication there. So we feel very positive about what we're being informed and the measures we're taking and what we're creating against those assets.

——————————————————————————–

Vincent J. Sinisi, Morgan Stanley, Research Division – VP [28]

——————————————————————————–

Okay, that's helpful, Mindy. And then I guess maybe just more of just kind of a strategy question here. Kind of at a high level, that you've had some improvement later in the first quarter, but as you said, kind of, of course, now looking forward to the next holiday season, the 2020 innovation plan, is it a fair thing to say that you'll continue to have things come out as we go through this year, particularly as we get into the fall? Is your mission right now to try to kind of just kind of keep things stable for the majority of this year and then essentially kind of come out with guns blazing as we get in toward the next holiday season. Is that how we should just kind of think about it at a high level?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [29]

——————————————————————————–

Well, I think the way to think about it at a high level is that we have an organization focused definitively on sequential improvement throughout the year, because I think you'll see we have efforts, whether they be around marketing efforts, Studio efforts, influencer efforts, partnership efforts, that are all going to help to build, to help us amplify the 2020 innovation. As I mentioned, we've been working on this for a long time. We have a very deep process to make sure that we are going to deliver that in the most effective way. But there are certainly things that we're going to do throughout the year, both to improve performance, but also to help us amplify those efforts when we get to 2020 innovation.

——————————————————————————–

Operator [30]

——————————————————————————–

Our next question comes from Mark Rosenkranz of Craig-Hallum Capital Group.

——————————————————————————–

Mark Alan Rosenkranz, Craig-Hallum Capital Group LLC, Research Division – Associate Analyst [31]

——————————————————————————–

You mentioned some interesting subscriber activity with the increased food and activity tracking. I was wondering if you've seen any type of demographic shift with this new recruiting class or any type of learnings on what they're tracking or what activity they're logging that can perhaps benefit recruitment or retention, how you market and reach these new recruits?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [32]

——————————————————————————–

Yes, so what we find, at least on the tracking, what we're seeing in food, ever since we came out with Freestyle, is people really embracing the ZeroPoint foods. And if you look at any recipe that's shared, food is a core component of what we do. So it really is relative to the program itself, what's being tracked.

I can tell you that the #1 tracked food is an egg, if that's interesting, it is ZeroPoint. Relative to activity, as I mentioned, we're seeing a lot of that activity coming from syncing up devices. We've seen an increase in that as well, and it really is diverse across the population. It's a pretty diverse population of where they are in their health journey. So that's really relative to what the device is. But not surprisingly, energetic walking, running, they tend to be the highest as far as that goes.

In terms of diversity of audience, we're starting to definitely see movement on the gender side. I mean we still are predominantly female, but we are pleased that as a result of our targeted marketing efforts, more diversity in our ads themselves, we're starting to see the movement there. And we're also starting to see diversity overall, and that has a lot to do with the expansion of our ambassador and influencer base. And so you'll see continued efforts as it relates to that.

——————————————————————————–

Mark Alan Rosenkranz, Craig-Hallum Capital Group LLC, Research Division – Associate Analyst [33]

——————————————————————————–

Okay, great. That's helpful. And then just a quick follow-up. You mentioned about 9% of Connect users are in groups right now. It seems like a pretty big opportunity to expand recruitment and retention. Does that give you more of a 2019 opportunity you can build into as you enter 2020? Or is that potentially part of the 2020 program offering that you're looking to announce later?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [34]

——————————————————————————–

I think it's relatively new. The groups are getting formed. I mean, people have engagement on the whole Connect. I think it's just a matter of them recognizing and joining the groups. And I have to say, I belong to a number of the groups. And it really has made a difference for those people who really want to engage with people like themselves. The other interesting thing is that a lot of people still stay engaged in the broader Connect as well as in their groups. So we're actually getting additional engagement. So we'll continue to monitor that. We have other elements that we want to add into these Connect groups to help foster the engagement. So we're very pleased with the initial response.

——————————————————————————–

Operator [35]

——————————————————————————–

Our next question comes from Greg Badishkanian of Citi.

——————————————————————————–

Spencer Christian Hanus, Citigroup Inc, Research Division – Associate [36]

——————————————————————————–

This is actually Spencer Hanus on for Greg. So I just have a question, you — you called out that 15% of recruits in 1Q came from Invite a Friend and In-App Purchases. So just curious how the demographics of those recruits compare to the overall company?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [37]

——————————————————————————–

Yes, like, those new channels, great tools, particularly In-App Purchase for a attracting younger audience. Invite a Friend has been a terrific success in terms of bringing more men into the brand. And both of these channels are very highly incremental, a very rich mix of first-time users to the brand, and so that's why I'm very pleased with these 2 new recruitment channels.

——————————————————————————–

Spencer Christian Hanus, Citigroup Inc, Research Division – Associate [38]

——————————————————————————–

Okay, great. And then in terms of member retention, in the past, you've talked about trying to get to 10 months in 2019. Do you still think that's an achievable target this year? And how do we get there from, I think you said you're above 9 currently?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [39]

——————————————————————————–

Look, well over 9 now, as you've heard say, working on great retention drivers, including WellnessWins, which we expect to have the same sort of ramp up of usage curve as we saw in Connect and the importance of the digital rewards and milestones that we mentioned in the call. So absolutely, we're certainly shooting to get to over 10 months as soon as possible.

——————————————————————————–

Operator [40]

——————————————————————————–

Our next question comes from Edward Yruma of KeyBanc.

——————————————————————————–

Edward James Yruma, KeyBanc Capital Markets Inc., Research Division – MD & Senior Research Analyst [41]

——————————————————————————–

I think first on the re-branding. I know that you kind of discussed some of the issues of the call to action as you transitioned into January. I guess as you sit and assess it now, how has the re-branding gone, and has it succeeded, at least, initially, in kind of helping to modernize the brand?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [42]

——————————————————————————–

So the answer on the modernization side, the brand perception, relevancy, absolutely. If you look at whether it's our products that are out in the marketplace, the consistency of our branding globally, the message, that has absolutely — and we measure that very, very specifically. And so that's why I talk about the proof points of relevancy and brand, retention and what we're offering people. Now having said that, we needed a little bit more of a bridge for certain people to really understand, and whether it was our former members or whether it was newer members. So we have done that and we will continue to monitor the brand, the recognizability, the understanding of WW. But we're already seeing improvement of that, but I'm very pleased about the brand perception metrics, because that was a very big part of what we needed to do around relevancy.

——————————————————————————–

Edward James Yruma, KeyBanc Capital Markets Inc., Research Division – MD & Senior Research Analyst [43]

——————————————————————————–

Génial. A follow-up, if I may. Obviously, trends improved from January, but just kind of curious, in your survey work when you talk to consumers, did you notice that maybe those who joined in February, March, maybe attempted Paleo and failed? Or you constantly kind of emphasize a healthy weight loss component of Weight Watchers, so do you think that over time, as people realize some of the other health downsides to Paleo that, that could be a positive for you over time?

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [44]

——————————————————————————–

Oui. We know for a fact, and it's not anecdotal, that there are people that come to us, particularly if they've been with us before, and you say, "Why are you back?" And they go, "Because we know that if I come back here, it will work, and I just have to learn that it's sustainable," because we're — that is what our entire program, our science and everything our brand is built on. So we want to continue to support people, no matter what their former efforts were. And that's why if you look at our campaigns that are out right now around, It Works, and my commentary before that one of the things that we're very focused on in our communication is sustainability. And you'll continue to hear us speak about that.

——————————————————————————–

Operator [45]

——————————————————————————–

Our next question comes from Michael Lasser of UBS.

——————————————————————————–

Michael Lasser, UBS Investment Bank, Research Division – MD and Equity Research Analyst of Consumer Hardlines [46]

——————————————————————————–

Deux. One, have you seen the improvement that you mentioned in February and March continue into April?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [47]

——————————————————————————–

Oui.

——————————————————————————–

Michael Lasser, UBS Investment Bank, Research Division – MD and Equity Research Analyst of Consumer Hardlines [48]

——————————————————————————–

And two, we have not seen such a wide divergence in your fee per subscriber between your Studio business in North America and your Digital business. And the Studio business, it was down 4.4% and the Digital business is up 4.2%. Can you give us a reason why we've seen — there was such divergence trends there?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [49]

——————————————————————————–

Yes, given the weakness in our Studio business, particularly right at the start of the year, while we were waiting to get the fixes in place that we've described and which have been successful, we did get more promotional for a period of time, and that was reflected in the metrics that you are citing. We're on a better price realization track right now.

——————————————————————————–

Michael Lasser, UBS Investment Bank, Research Division – MD and Equity Research Analyst of Consumer Hardlines [50]

——————————————————————————–

And on the Digital business, were you less promotional, because that's the metric that had been under pressure or declining the last 5 quarters?

——————————————————————————–

Nicholas P. Hotchkin, Weight Watchers International, Inc. – CFO, President of Emerging Markets & Operating Officer of North America [51]

——————————————————————————–

Yes, the price realization was, actually, it was a little better on the Digital side, absolutely, versus Studio.

——————————————————————————–

Operator [52]

——————————————————————————–

This concludes our question-and-answer session. I would like to turn the conference back over to CEO, Mindy Grossman, for any closing remarks.

——————————————————————————–

Mindy F. Grossman, Weight Watchers International, Inc. – President, CEO & Director [53]

——————————————————————————–

Well, thanks, everyone. And we look forward to continue to update you on our progress.

——————————————————————————–

Operator [54]

——————————————————————————–

The conference has now concluded. Thank you for attending today's presentation. You may now disconnect.

Par yikyak