mars 1, 2021

Yik Yak

Forum

Un tiers des leaders de la marque se sentent dépassés par la gestion des canaux de médias sociaux

Temps de lecture 2 mn

Une étude de The Social Element indique que 30% des dirigeants de marques déclarent avoir trop de canaux sociaux à gérer, beaucoup ayant le sentiment d'avoir perdu le contrôle de leurs médias sociaux.

L’étude, qui examinait les attitudes de l’industrie vis-à-vis des médias sociaux parmi les entreprises mondiales, portait sur 60 personnes occupant des postes de vice-président mondial, de responsable de campagne, de HO Digital, de responsable social, de responsable des médias sociaux et de marketing.

De nombreux leaders de la marque mondiale se sentent dépassés par la gestion de leurs médias sociaux. Lorsqu'on leur a demandé de marquer leur contrôle, ils se sont sentis en moyenne 6,5 sur 10.

Tamara Littleton, fondatrice et PDG de The Social Element, a commenté: «Pour de nombreuses marques mondiales, les médias sociaux ont évolué à un rythme tel qu'ils ne savent pas combien de comptes ils possèdent ni quel est leur but, qu'ils soient dormants ou en veille. utiliser, qui affiche au nom de la société ou ce qu'ils disent.

«C’est sans complication supplémentaire que leur messagerie fonctionne efficacement dans différentes cultures, langues et régions. Il n’est pas étonnant que le début du processus de démêlage puisse sembler tellement accablant. "

Lorsqu'on leur a demandé quels étaient leurs plus grands défis dans ce domaine, plus de la moitié (55%) des dirigeants ont indiqué que le manque de ressources par rapport à la taille du défi était leur principale préoccupation.

Un tiers (33%) sont perplexes quant au contrôle du contenu destiné aux consommateurs et à leur engagement. Trois sur dix (29%) affirment avoir trop de canaux à gérer.

Un cinquième des leaders de la marque ne se sent pas préparé en cas de crise et s'inquiète d'un manque de contenu cohérent sur tous les marchés (22%).

Les autres défis cités étaient l'adhésion de la direction (18%) et les problèmes posés par la garantie que les langues (13%) et les différences multiculturelles (11%) étaient localisées.

Le fondateur de Social Element, a ajouté: «Il est difficile de mettre en place une stratégie globale de médias sociaux dotée d'un cadre et d'un système de propriété clairs, tout en offrant suffisamment de flexibilité pour répondre aux besoins de chaque pays. Mais pour les marques qui le font bien, l’opportunité est de se connecter avec leur public à un niveau intime qui favorise un véritable engagement et des relations humaines. "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revoir l'actu récente

Copyright © All rights reserved. | YikYakForum